Jouets libres, sophie et Martin et Koakoa à la boutique 1,2,3 solène

On le sait, les enfants adorent construire des choses. Ils commencent généralement avec des tours de cubes – qu’ils s’empressent de détruire juste après – puis utilisent ces cubes pour créer des maisons, voitures, animaux. En grandissant, ils vont se faire des cabanes, des cachettes avec tout ce qu’ils trouveront dans la maison. Les enfants aiment faire, veulent faire.

Mais avec l’âge, certains perdent ce goût pour la construction. On ne les encourage plus autant. Les jeux mis à leur disposition sont déjà tout prêts, ils n’ont plus qu’à jouer avec. Alors ils ne font plus. Ils s’attendent à ce que tout soit prêt pour pouvoir s’en servir.

Or participer à l’élaboration d’un jeu permet de développer son imaginaire, de comprendre comment il est construit et de se l’approprier. Ce n’est plus seulement un jeu, c’est celui que j’ai fait de mes mains !

Chez 1,2,3 Solène ! nous apprécions ce type de jeux. Des jeux qui ne sont pas seulement à consommer mais aussi à créer. Des jeux qui ne sont pas vendus tout prêts mais que l’enfant devra construire, personnaliser avant de pouvoir y jouer. Cela renforce aussi l’attrait pour le jeu. L’excitation monte. Il faut prendre son mal en patience et construire l’objet avant de pouvoir l’utiliser.

Impliquer les enfants dans la création

Certaines marques ont choisi de développer une gamme de jeux à construire, personnaliser. Les produits de base sont là, bruts, et chaque enfant doit participer à la finition du jeu. C’est notamment le cas des Jouets Libres. Cette marque française souhaite encourager les enfants à s’approprier les jeux qu’ils fabriquent. Les supports ne sont pas décorés et les enfants doivent eux-mêmes apposer les stickers et autocollants permettant de finaliser le produit.
Ainsi le jeux de dames devient les Mesdames & Messieurs  avec le matelot, le dandy, la maline ou encore la hippie ! Le jeu de Morpion est à compléter aussi, on décore les jetons de bébêtes qui grattent et à chaque partie gagnée on remporte une puce. Et le jeu de billes est transposé dans l’univers du foot : on peut acheter le terrain ou simplement son équipe préférée qu’il faut une fois encore customiser.

Jeux de billes et jeux à personnaliser Les Jouets Libres chez 1,2,3 Solène !

Chez Sophie et Martin, le parti pris est celui du loisir créatif, mais on peut toutefois noter que le kit aviation permet de monter et décorer ses avions avec leur lanceur pour ensuite leur faire atteindre des pointes de vitesse insoupçonnées ! Les barques et les cactus sont plutôt à réserver à la décoration de la chambre, pour les enfants de 7 ans et plus, à l’aise avec les ciseaux.

Kits de maquettes en papier Sophie et Martin chez 1,2,3 Solène !

Le mouvement Maker s’invite dans les jouets

Mais de quoi parle-t-elle ? Le mouvement Maker c’est une branche du DIY qui s’intéresse plus particulièrement à l’ingénierie, l’électronique, la robotique. L’idée : transposer des compétences pratiques sur des démarches artistiques et ludiques. Et surtout désacraliser la technique !

KoaKoa s’est emparé de cette tendance et propose à vos enfants de construire leurs propres jeux. On dépasse là le classique découpage-collage et on découvre de nouveaux objets comme les engrenages, les pistons, les circuits électriques, la perception visuelle et bien d’autres choses. Tout ceci est rendu accessible dès 6 ans, avec un petit livret pour expliquer à l’enfant ce qu’il fait.

Les différents kits leurs permettent de construire des objets du quotidien : sonnette, taille-crayons, lampe torche. Mais aussi des objets moins courants comme des lunettes permettant de reproduire la vision animale, des tee-shirt permettant de colorier et localiser les différents organes du corps humain. De quoi apprendre en s’amusant finalement !

Kit de découverte KoaKoa chez 1,2,3 Solène !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *