Chantier avec mur ouvert

Ça y est ! La boutique est ouverte !

Avant de vous la présenter officiellement et en attendant votre visite en chair et en os, retour sur les travaux et ce que cela nous a apporté…

Lorsque nous nous sommes lancées dans ce projet avec Hélène, nous savions plus ou moins vers quoi nous allions. Mais nous ne savions pas encore quels talents nous allions devoir déployer pour mener à bien cette entreprise. Et maintenant que tout est fini (ou presque), on est capable de vous faire un petit retour sur toutes ces aptitudes qu’il nous a fallu acquérir…

De la patience !

Notamment sur tous les aspects administratifs mais pas que !

Il nous a fallu de la patience pour réunir tous les papiers pour la déclaration officielle de la société. Contacter l’un, l’autre. Relancer régulièrement. On s’est un peu transformées en pittbull. Et ça nous a bien servi lors des échanges avec la banque et plein d’autres interlocuteurs.

Tout prend beaucoup plus de temps que ce que vous pourriez avoir prévu. Il faut alors prendre son mal en patience, se dire que ça va se débloquer, que s’agiter dans le vent ne sert à rien. Même si des fois c’est extrêmement frustrant de ne pas pouvoir aller soi-même faire les papiers qui pourraient manquer !

Il faut aussi patienter sur le chantier. Entre deux couches de peinture, en attendant les devis des uns, des autres. Ouvrir une boutique c’est se rendre compte qu’on ne peut pas tout faire soi-même, que l’on est dépendants sur plusieurs sujets. Pourtant, nous avons fait beaucoup de choses seules !

Des muscles

Ouvrir une boutique c’est encore mieux que la salle de sport ! On porte des trucs, on les déménage dans un sens, dans l’autre, on soutient des trucs en l’air le temps de les fixer plus durablement. La peinture c’est excellent pour les bras et les épaules par exemple ! Pour les jambes, on vous conseille plutôt le transport de marchandises. Sans se courber bien évidemment pour ne pas se faire mal au dos.

Des compétences insoupçonnées

Sophie est devenue la reine du « je monte, je descends » de l’échafaudage… Cet échafaudage c’est un peu un boulet mais il nous aide tellement qu’on l’aime autant qu’on le déteste. On a qu’une seule hâte c’est de s’en débarrasser mais sans lui on aurait jamais pu faire tout ce que l’on a fait jusqu’à présent. Il pèse un âne mort, si on ne retient pas la trappe, elle claque avec un bruit d’enfer, nos jambes sont couvertes de bleus à force de se cogner dedans en y montant ou en descendant.
Mais grâce à lui on atteint le plafond pourtant à près de 4 mètres pour y enlever les toiles d’araignée, pour peindre et installer des luminaires.

Hélène quant à elle est devenue experte dans le dénudage de fils électriques. Elle est capable de vous monter un lustre en moins de temps qu’il ne faut pour le dire et elle monte même à l’échafaudage pour le faire. Enfin uniquement si celui-ci est près d’un mur 🙂

Echafaudage sur chantier

Des proches en or

Nous serions encore au stade où on se regarde dans le blanc des yeux en nous grattant la tête si nos plus proches amis et nos chères familles n’étaient pas venues à la rescousse !

Que mettre comme plantes dans notre si belle cour ? Où trouve-t-on LE meuble qui sera parfait pour exposer nos produits et qui tient dans ce recoin improbable (on le fabrique de A à Z) ? Comment passer d’un appartement mal éclairé à une boutique qui fait envie ? Comment on accroche la superbe étagère avion ?

Entre le chéri et le super ami qui ont pris des congés pour nous fabriquer des meubles sur mesure, les parents qui ont fait fleurir la cour, qui ont aidé à peindre ou à déménager des objets improbables, les soeurs qui viennent ranger, peindre, monter les meubles Ikea ou remonter le moral, la belle-famille qui vient tous les week-ends pour que l’électricité soit nickel, les copines qui passent la matinée à aider,… Avoir le soutien de ses proches c’est vraiment précieux pour ne pas se laisser déborder par l’immensité de la tâche.

On y serait sans doute pas arrivé sans vous alors un grand merci !!! On vous aime !

Meuble à vélo dans la boutique 1,2,3 Solène

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *