Enfant sur la plage de la Pointe Rouge à Marseille

Bon en théorie, on est au mois de Mai et on devrait pouvoir faire ce qu’il nous plait. En pratique, les mauvais jours s’enchaînent et c’est un peu un drame météorologique… Alors dès que le soleil sort le bout de son nez : on en profite ! Au programme pour nous pendant les jours fériés de Mai, une balade à la Pointe Rouge grâce aux navettes maritimes mises en place par la RTM.

La surprise

Crapouille n’avait jamais pris le bateau mais nous en parlait régulièrement parce que sa grand-mère en avait pris un « gros gros » pour partir en voyage. Alors nous avons profité des jours fériés pour tester les navettes maritimes de la RTM. Nous lui avions juste dit qu’on allait se balader sans préciser qu’on prendrait le bateau afin de lui faire la surprise. Après un tour en métro, nous voilà arrivés sur le port. Il s’extasie devant les poissons du marché et les bateaux accostés. Et là, nous lui annonçons que nous allons monter sur le bateau. Celui qui nous amènera à la Pointe Rouge afin de passer un moment au bord de l’eau.

Le départ se fait juste à côté de l’ombrière, entre l’embarcadère pour le Frioul et le marché aux poissons. La balade est comprise dans les abonnements RTM ou vous coûtera 5 €. Il y a des navettes toutes les heures, à l’heure pile pour la Pointe Rouge et à la demie pour l’Estaque. Vous pouvez même prolonger la balade jusqu’aux Goudes avec un supplément de 3 €.

Petite information supplémentaire : il arrive régulièrement que les navettes croisent le chemin de dauphins ! Nous n’avons pas eu la chance de les voir mais ceux qui avaient pris la navette de 7h entre la Pointe Rouge et le Vieux Port, oui ! Je suis un peu jalouse, j’avoue. Donc si votre enfant est un lève-tôt, provoquez votre chance en partant à l’aube ! Vous verrez peut-être des dauphins mais même si ce n’est pas le cas, vous profiterez plus longtemps du calme de la plage.

La balade en bateau

Après un petit moment d’inquiétude, Crapouille se rassure et s’enthousiasme à monter dans le bateau. Nous nous installons et c’est parti ! Il regarde par le hublot, commente la moindre chose qui passe dans son champ de vision en s’extasiant sur les bateaux, les grues portuaires, les mouettes (qui volent ou qui nagent), les bouées, nous disant voir des poissons, bref un vrai bon moment.

Enfant dans navette maritime RTM Marseille

En plus de regarder le paysage, Crapouille était aussi très intéressé par ce qu’il se passait dans la cabine de pilotage. Lui qui adore se mettre au volant de la voiture pour faire semblant de conduire surveillait de près ce que faisait le capitaine. Alors quand ce dernier lui a proposé de venir se placer à côté de lui, je vous laisse imaginer sa joie ! Dans les bras de son papa, il a profité de la balade depuis son poste d’observation pendant quelques temps avant de revenir s’asseoir près de son hublot.

Enfant capitaine navette maritime RTP Marseille

La balade dure une trentaine de minutes et c’est vraiment très agréable. Nous sommes restés à l’intérieur parce qu’on craignait que ce soit trop ventu et impressionnant pour Crapouille dehors. Mais si le cœur vous en dit vous pouvez vous installer à l’avant ou à l’arrière du bateau et profiter de la vue et de la fraîcheur marine.

L’arrivée se situe dans le port de la Pointe Rouge. Nous avons choisi d’aller à la petite plage de la mise à l’eau et nous avons bien fait ! Personne, il n’y avait personne ! Nous nous sommes installés, avons enlevé les chaussures de Crapouille et en avant l’exploration !

Sur la plage abandonnée…

(Ne me remerciez pas pour la chanson dans la tête, c’est cadeau !)

On enlève les chaussures, on met de la crème solaire et un chapeau et on profite ! Le soleil décide de se faire plus franc à ce moment là donc on savoure. Crapouille crapahute sur les cailloux. Il observe les petits animaux que son père lui ramène et les relâche dans les flaques d’eau sur les rochers. Il met ses pieds dans l’eau mais les retire aussitôt ! Et oui c’est mouillé et c’est froid. Autre grand jeu que nous avons pu faire parce que nous étions seuls : faire des ricochets et jeter des cailloux dans l’eau. Au début Crapouille nous les donnait pour qu’on les lance mais rapidement, il s’est approché de l’eau pour le faire lui-même.

Enfant sur la plage de la Pointe Rouge Marseille

Au bout d’une heure, il est temps de repartir. On reprend le bateau qui nous attend et on rentre à la maison. Nous avons fait le plein de soleil, d’air iodé et tout cela nous a ouvert l’appétit !

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *