On vous l’avait promis sur facebook, cette semaine on vous emmène voir les poissons ! Et c’est bien « on » parce que si c’est Sophie qui y est allée il y a deux semaines avec Crapouille, les photos sont celles prises par Hélène lorsqu’elle y était allée avec Loulou il y a deux ans ! Un vrai travail collaboratif ce blog !

Bref, Crapouille a depuis toujours une vraie passion pour les poissons. Il a plusieurs livres qui en parlent, il est fan du requin « boum-boum » qu’il a lui même renommé ainsi après m’avoir entendu lui lire l’histoire du requin marteau, son livre de chevet a longtemps été l’histoire d’un escargot et d’une « baleime » et une de ses chansons préférées parle d’un poisson, d’un crabe, d’un requin et d’une baleine…

Mais sa passion a connu son apogée au mois de janvier, lorsque bien malade, il est resté à la maison une semaine cloué par de la fièvre. Nous avons alors sorti l’artillerie lourde : le dessin animé ! Il connaissait déjà le Roi Lion, il a rencontré à l’occasion de cette semaine là, Némo, Marin, Dory et tous les animaux marins ! Et vous devriez le voir nous demander de lui mettre ce dessin animé en nous montrant la télé et en faisant le poisson avec sa bouche. Difficile de résister !

On aurait aimé lui montrer de vrais poissons mais comme vous le savez, il n’y a pas d’aquarium à Marseille. Il n’y en a pas non plus dans les Bouches-du-Rhône ! Alors nous avons profité d’une visite à la famille vers Cannes pour programmer une excursion au royaume des poissons : le Musée Océanographique de Monaco. Je n’ai pas le souvenir d’y être déjà allée et l’Amoureux ne connaissait pas non plus donc je me suis renseignée via leur site internet. L’entrée est gratuite pour les moins de 4 ans et le musée propose de nombreuses animations et notamment un bassin tactile même pour les plus petits. J’avais envoyé une question sur Twitter pour savoir si Crapouille pouvait y participer mais celle-ci était resté sans réponse. A l’accueil, on nous a dit que c’était pas possible avec notre 22 mois car réservé aux plus de 3 ans mais j’ai ensuite échangé avec le CM sur twitter qui m’a dit que cela aurait été possible en fonction de l’affluence. On y est allés un samedi des vacances donc forcément pas possible pour nous mais n’hésitez pas à demander si vous y allez à un moment moins convoité.
Autre conseil : évitez la poussette ! Bien sûr c’est faisable avec mais il y a beaucoup d’escaliers (doublés par des ascenseurs) et surtout certains aquariums sont en hauteur et les couloirs pas très larges. Nous n’avons pas pris la nôtre et nous en étions bien contents même si j’aurais bien aimé avoir pensé au porte-bébé car plus de 11 kilos sur les bras, au bout d’un moment, ça pèse !

Façade musée océanographique de Monao

Une fois ces considérations pratiques évoquées, entrons dans le vif du sujet : les aquariums ! Ils sont grands, ils sont beaux et ça met des paillettes dans les yeux des plus petits et des plus grands ! Des poissons de toutes les tailles, de toutes les formes, des requins, des tortues (le nouvel animal fétiche de Crapouille depuis), des méduses qui changent de couleur avec l’éclairage,… Tout est pensé pour rendre le monde aquatique spectaculaire, merveilleux. Des petits aquariums pour présenter différents animaux, des grands aquariums où tout le monde marin se croise et cohabite, des aquariums thématiques pour les plus grands (les poissons dangereux, les poissons carnivores,…), un aquarium rempli (mais quand je dis rempli c’est vraiment rempli) de Némo de toutes les tailles ! Une ambiance feutrée, des éclairages doux, des grandes vitres qui permettent de s’approcher à plusieurs de ces mini lieux de vie,… tout pour plaire aux visiteurs.

musee oceanographique de monaco grand aquarium

Il y a aussi tout un espace musée à proprement dit avec des maquettes de bateaux, des squelettes de mammifères et animaux marins accrochés au plafond et notamment celui d’une baleine bleue, des oiseaux marins empaillés qui raviront les plus petits. Crapouille a même reconnu un requin « boumboum » conservé dans du formol !

Tout en haut du bâtiment : un café et une aire de jeux pour se détendre après une longue visite. C’est aussi sur cette terrasse que se trouve l’île aux tortues qui présente des tortues terrestres en plein air (évidemment nous on y a été en mars donc elles étaient bien au chaud à l’intérieur !)

Nous sommes arrivés à 14h et sommes repartis à 17h sans regarder une seule fois l’heure. Crapouille a adoré la visite et nous nous sommes fait avoir comme des bleus dans la boutique, passage obligé pour regagner la sortie… Depuis Crapouille prend son bain avec une multitude de requins !

PS : Nous avons bien conscience que les animaux présents dans les aquariums seraient bien mieux en pleine mer et nous espérons un jour pouvoir amener notre petit garçon voir les tortues nager en totale liberté.

Musée Océanographique de Monaco
Avenue St Martin
98OOO Monaco

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *