C’est un nouveau rendez-vous que nous vous donnons ici, les Trésors de la bibliothèque ! En effet, depuis un samedi matin très pluvieux, Crapouille est inscrit à la bibliothèque. A presque deux ans et vu sa consommation de livres, il était temps me direz-vous ! Oui, mais (il y a souvent un mais), jusqu’à peu nous travaillions le samedi et j’étais en repos le lundi, jour où la bibliothèque municipale à côté de chez nous était fermée.

Revenons donc à nos moutons et à ce samedi pluvieux. Nous étions partis pour aller à la ludothèque mais enfer et damnation, celle-ci était fermée ! Nous nous sommes donc réfugiés en face, à la bibliothèque des 5 Avenues. L’inscription se fait rapidement, à l’accueil. La carte, nominative et personnelle permet d’emprunter des documents dans toutes les bibliothèques municipales de Marseille. Elle coûte 22 € pour les adultes et est gratuite pour les mineures, les personnes non-imposables, les chômeurs,… sur présentation d’un justificatif. Une pièce d’identité vous sera demandée donc pensez à prendre votre livret de famille si votre enfant n’en a pas encore à son nom.

Une fois les formalités administratives accomplies, nous sommes partis à l’assaut de l’étage, là où se trouve les collections jeunesse. 6 bacs contiennent des albums pour les plus petits et nous y avons déniché des pépites dont voici la première que je souhaitais vous présenter : Je veux un cocodrile !

Ce livre, de Laure Monloubou a rencontré un succès fou auprès de notre petit garçon. Plusieurs facteurs expliquent l’engouement :

  • il est déjà fan de la comptine des Crocodiles qu’il chante et mime à chaque fois qu’il en croise un « dans les livres, hein, parce qu’au quotidien ça va on en croise pas trop ». (Copyright Linette)
  • Les textes sont très courts
  • Il y a des animaux à chaque page
  • Le petit garçon est attachant
  • C’est une histoire tendre

Sans vous spoiler la fin, c’est l’histoire d’un petit garçon qui veut un cocodrile ! Et qu’il le crie haut et fort face à des animaux quelque peu déconcertés par cette attitude. Jusqu’à l’apparition du cocodrile qui lui rappelle que quand même, pour avoir quelque chose, il vaut mieux y mettre les formes.

C’est devenu un incontournable de la lecture du soir et Crapouille adore quand nous imitons ce petit garçon trépignant pour obtenir ce qu’il veut. Et il se blottit dans notre bras à la fin de l’histoire comme le fait le petit garçon dans les pates du cocodrile.

Alors on dit merci à la bibliothèque pour cette trouvaille et on se donne rendez-vous très bientôt pour une nouvelle découverte littéraire !

Je veux un cocodrile !
Laure Monloubou
Amaterra
9,50 €

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *