Commençons cet article par un bref retour en arrière : lorsque j’étais enfant, ma mère, le soir, me lisait des poèmes extraits d’un livre épais à la couverture noire. Pour moi, ce livre c’était un peu un trésor. Il ne ressemblait à aucun autre. Il n’avait pas d’illustration sur la couverture, ni dans les pages. J’avais le sentiment d’avoir accès à quelque chose d’un peu exceptionnel, réservé aux adultes. Mon poème préféré : le déserteur de Boris Vian. Aujourd’hui encore je suis capable d’en réciter des passages entiers tellement il fait partie de moi.

Les livres mais surtout les mots ont toujours été quelque chose de magique pour moi. Alors j’ai voulu que notre fils ait aussi accès à cette magie. Et lors d’une visite au Mucem, j’ai trouvé un livre de poèmes, Poèmes à dire comme tu voudras. Pas de couverture noire mais des illustrations douces et/ou rigolotes. Pas de poèmes classiques mais des textes adaptés à de jeunes lecteurs. Des textes voués à faire rire avec « Gâteau sorcière » mais aussi à faire réfléchir avec « Conte en coton ».

Notre fils le redécouvre régulièrement. Pendant longtemps son texte préfère a été celui du cachalot qui nous a sauvé de crises de pleurs nocturnes interminables. On dégainait le cachalot, on le lisait 1, 2, 5, 10 fois d’affilée et il s’apaisait. Le livre a été oublié un long moment et est ressorti récemment avec en texte favori, la comptine à rebours qui parle de marcassin, de hérissons et de mousse au chocolat.

Depuis quelques jours, le livre est de nouveau délaissé. Mais je sais que Crapouille y reviendra, recraquera sur un nouveau texte que l’on lira 1, 2, 5, 10 fois sans qu’il puisse se lasser.

Parce que c’est ça le pouvoir des mots.

Et pour les plus grands, ce livre inclut un livret des lecteurs, un jeu de dés mais aussi une application accessible via un flashcode pour mettre certains textes en musique. Je vous avoue ne pas avoir testé ces petits plus mais je pense que cela pourrait motiver un plus grand peu attiré par les mots.

Poèmes à dire comme tu voudras
Bernard Friot – Illustrations d’Amélie Falière
Flammarion Jeunesse
15 €

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *