Arelate programme 2017

Bientôt la rentrée, c’est le grand retour de nos sélections week-end et comme c’est encore les vacances nous vous emmenons en balade…

Il existe depuis maintenant 10 ans et pourtant, si vous êtes comme nous, vous n’en avez pas vraiment (voire pas du tout) entendu parler. Il s’agit du festival Arelate qui a lieu à Arles. Une semaine pour vivre à la romaine et découvrir l’Arles antique.
Animations, conférences, ateliers, boutiques, restaurants et conférences, tout est fait pour que vous repartiez en ayant acquis des connaissances scientifiques sur l’antiquité de la façon la plus ludique possible. Plusieurs lieux emblématiques sont investis et on croise dans toute la ville des gens costumés. Les bénévoles sont passionés, rigoureux et pédagogues, nous en avons vu plusieurs adapter parfaitement leur discours à nos loulous de 5 ans (et demi !!).

Arelate conte mythologique

Car oui, nous en revenons tout juste et ce dont nous allons vous parler, nous l’avons vécu ! Voici donc ce qui, selon nous, est à ne pas rater.

Tout d’abord une reconstitution de camp romain à Trinquetaille, juste de l’autre côté du Rhône. Tout y est : les tentes, les armes, l’espace de tir à l’arc et bien sûr, les légionnaires. Des ateliers sont organisés Petits légionnaires et Tir à l’arc, mais aussi un petit atelier d’argile, quelques jeux sont présentés (qui rappellent les dames) et on peut même assister aux manoeuvres de l’armée romaine.

Arelate le camp romainArelate la tente du centurion

 

Arelate les petits légionnaires

Arelate l'atelier d'argile

Arelate manoeuvres des légionnaires

Arelate manoeuvres des légionnaires

Arelate manoeuvres des légionnaires

Arelate manoeuvres des légionnaires attaque

Pour la première fois et uniquement samedi et dimanche (donc nous ne l’avons pas vu), un camp similaire s’installe au Musée de l’Arles Antique mais grec ! Et vous y retrouverez également les artisans du luxe dans le cadre du cycle d’expositions Le luxe dans l’antiquité auquel participe aussi le Musée d’Archéologie Méditerranéenne à la Vieille Charité.

A voir absolument pour battre en brèche les idées reçues, le combat de gladiateur dans l’arène de l’amphithéâtre. Comme partout dans ce festival, une introduction est faite qui rappelle des éléments historiques souvent déformés, puis 3 duels ont lieu sous vos yeux. Le cadre, les costumes, la bonhommie des participants tout est fait pour donner envie à vos loulous de participer à l’atelier L’école des gladiateurs qui ne peut accueillir que 25 enfants. Les combats ne sont pas chorégraphiés et si les armes ne sont pas aiguisées on peut quand même voir quelques bleus et blessures sur les hommes qui se laissent photographier et font essayer leurs costumes aux enfants après le spectacle. On a même vu des combattants se plaindre auprès de l’arbitre pour le décompte des points !

Arelate combat de gladiateurs

Arelate mini gladiateur

Vous pouvez ensuite faire un tour à l’espace Vita Romana, craquer pour un bijou, un bouclier ou une bande-dessinée, essayer le tissage des ceintures, la coiffure romaine (à condition de ne pas avoir les cheveux courts comme moi), fabriquer une bulla (pendentif porté par les enfants), ou vous habiller à la romaine.

Arelate s'habiller à la romaine

Il y a encore bien des choses que nous n’avons pas vu car la programmation change d’un jour sur l’autre. Sachez cependant qu’à l’arrière du théâtre antique se dresse chaque soir la Taberna Romana, authentique créatrice des recettes historiques romaines. Mireille étudie minutieusement les écrits retrouvés de l’époque pour nous faire découvrir une cuisine méditerranéenne sans tomate et ça vaut le détour.
Enfin pendant la durée du festival se tient également le festival du Peplum, films qui oscillent entre le nanard et les scènes de reconstitutions grandioses et qui ont fait les premières heures de gloire d’Hollywood… A condition de trouver quelqu’un pour garder les enfants 😉

Festival Arelateprogramme détaillé ici
Du mardi 22 au dimanche 27 août 2017
Arles

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *