Nous avons choisi d’entourer notre fils de livres. Avec une grand-mère ayant travaillé dans l’édition et une maman dévoreuse de livres (avant d’avoir un bébé évidemment) il ne pouvait pas en être autrement.

Nous lui avons donc proposé des livres dès tout petit. Des livres en tissu d’abord, très colorés et contrastés pour le familiariser avec l’objet. Puis des livres en carton qu’il choisissait à la librairie de notre quartier.

Sa collection préférée : les animaux marionnette. On a commencé avec Martin petit poussin et enchaîné avec Scarlett la biquette qui a toujours sa place dans notre rituel de coucher. Il en a tourné les pages un million de fois, en a grignoté la couverture et les personnages… on les aime parce qu’ils sont faciles à manipuler, suffisamment courts pour pas perdre l’attention de notre fils en cours de route et permettent une réelle intéraction entre lui et l’objet.

Parmi ses autres classiques, Le livre des bruits illustré par Soledad Bravi. L’attention et l’engouement qu’il suscitera dépendra surtout de votre capacité à mimer les bruits des différentes situations présentées : animaux, actions, jeux… Notre fils a une préférence pour la mouche et le singe que je mime à merveille mais chacun ses talents !
Seule note négative : certaines pages ou situations me semblent mal choisies, mal illustrées. Personnellement, je saute la page du pistolet (mon côté pacifiste), la page sur la tape (mon côté ENV) et je change les « papa » et « maman » en « parents » (mon côté féministe).

Et enfin, gros succès auprès de notre fils (moins du nôtre) : les livres musicaux. On lui en a offert un sur les chants de Noël en anglais pour son premier Noël et après une utilisation intensive, les piles ont commencé à faiblir, les puces à bugger et nos oreilles à craquer !
On a donc étoffé notre collection avec un ouvrage sur les comptines animalières et les berceuses. Celui sur les comptines a remporté un franc succès mais là encore le succès est peut-être plus à mettre sur la faculté de sa grand-mère à mimer la poule qui lève la queue et puis s’en va qu’au contenu en lui même.
On avait aussi espéré que celui sur les berceuses aiderait notre fils à trouver paisiblement le sommeil mais nous avons échoué sur ce coup là. Il n’empêche que les musiques sont douces, le volume pas trop fort et les dessins poétiques.

Voilà pour les classiques qui entourent notre fils. Je suis contente qu’il aime autant les livres, j’adore le voir arriver avec un livre dans les mains et reculer jusqu’à s’assoir sur nos genoux pour qu’on lui lise l’oeuvre choisie avec amour et j’espère que les livres lui permettront de s’évader et de découvrir de nouveaux horizons même sans bouger de chez lui.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *